Oracle Gé

oracle géDernier né des jeux de tarots, l’Oracle Gé, créé par Gérard Barbier au début des années 1990, se caractérise par le dessin aux traits épurés et aux couleurs douces de ses 61 lames.

Si le l’Oracle Gé fait apparemment preuve de simplicité, c’est en réalité un vecteur médiumnique à la symbolique recherchée.

Un tarot contemporain

La répartition des cartes est essentiellement définie par la numérotation :

 

  • Les cartes ayant un numéro en haut et à droite ne possèdent qu’un sens.
  • Les cartes ayant un numéro en haut et à droite mais aussi un numéro en bas et à gauche au verso de la carte, possèdent deux sens d’interprétation

Certaines cartes ont la spécificité de prédire les saisons durant lesquelles se produiront l’événement révélé par les autres cartes.

Le sens de certaines cartes peut éclairer sur la description des personnes, par exemple, à l’endroit,  il s’agirait d’une personne brune ou aux cheveux châtain foncé, alors qu’à l’envers, la couleur est contrairement différente donc soit blonde soit aux cheveux châtain clair ou même rousse.

L’Oracle Gé aide certaines personnes à obtenir plus de détails concernant les interprétations.

Les images utilisées sont très colorées, simplistes et assez fleuries.cartes oracle gé Idem pour les symboles utilisés, par exemple  Soleil, Deux Cœurs, Lion, Poignard, Cadeau, Papillon… ce qui ôte le besoin de toute autre explication supplémentaire. Leur but étant de décrire le moment où se produira l’événement mais aussi de clarifier plus précisément les personnes entrant en considération.

Malgré ces points positifs, cet Oracle peut être brouillée par l’ensemble d’informations qui le définit. Entre les numéros (en haut et à droite ou en bas et à gauche), les saisons et même la description des personnes peuvent laisser les utilisateurs sceptiques.

Note : 0
Pas encore de commentaire

Déposez un commentaire

Votre adresse de contact ne sera pas affichée.